Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/30/d209583981/htdocs/nuke-site/wp-includes/plugin.php on line 546

Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/30/d209583981/htdocs/nuke-site/wp-includes/plugin.php on line 546
BLACK PALM | Nuke

BLACK PALM

Douglas White

du 19 octobre au 10 novembre 2007

Travaillant essentiellement à partir d’objets jetés ou perdus qu’il récupère, Douglas White crée d’étranges et imposantes sculptures. Ces dernières contournent souvent la distinction établie entre figuration...

[+] Lire plus

Travaillant essentiellement à partir d’objets jetés ou perdus qu’il récupère, Douglas White crée d’étranges et imposantes sculptures. Ces dernières contournent souvent la distinction établie entre figuration et abstraction. Son oeuvre sculptée peut être appréhendée comme une collaboration entre l’artiste et le matériau utilisé. Le point de départ de la plupart de ses travaux naît de sa reconnaissance idiosyncrasique du potentiel officiel, esthétique et parfois narratif des objets, qu’ils soient naturels ou créés par l’homme et que le monde aurait autrement ignoré. Pour la galerie Nuke, Douglas White crée une installation de sa série « Palm ». Son premier palmier a été réalisé pour un parc de sculptures à Belize. Travaillant, comme à son habitude, avec des matériaux trouvés, Douglas White avait récupéré plusieurs pneus crevés de camions qui jonchaient le bord de l’autoroute de Belize, l’artère principale du fret routier. Puis, la silhouette d’un palmier géant en caoutchouc est apparue à Douglas White. Il l’a construisit aussitôt et l’intitula « Black Cahune ». Installé au milieu de la jungle, celui-ci constituait une sorte d’intrus chimique dans un monde biologique.

À la Galerie Nuke, la situation est inversée. Ici, le caoutchouc apparemment métamorphosé, prend le dessus et grandit jusqu’à dominer l’environnement humain. Un hymne aux heures étranges…

Douglas White est représenté à Londres par la galerie Paradise Row.