Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/30/d209583981/htdocs/nuke-site/wp-includes/plugin.php on line 546

Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/30/d209583981/htdocs/nuke-site/wp-includes/plugin.php on line 546
Now | Nuke
En ce moment

Give the Game Away

Alizé Meurisse

du 17 mars au 10 avril 2016

Give the game away. Le titre évoque la sincérité. Se défaire des faux-semblants. Se dépouiller, aller à l’essentiel, donner l’ultime indice, l’information cruciale pour déverrouiller le puzzle. Il évoque aussi l’abandon, le lâcher-prise. La sincérité.

[+] Lire plus
  • Alizé Meurisse, A million years, 2015

  • Alizé Meurisse, Technicolor, 2015

  • Alizé Meurisse, Blue velvet, 2015

  • Alizé Meurisse, And my hands in your hair, 2015

  • Alizé Meurisse, Hand grenade, 2015

  • Alizé Meurisse, I can hear the sea, 2015

  • Alizé Meurisse, King size only, 2015

  • Alizé Meurisse, Winter mood, 2015

  • Alizé Meurisse, Tree of forgiveness, 2016

  • Alizé Meurisse, Roses are blue, 2015

  • Alizé Meurisse, Rest energy, 2015

  • Alizé Meurisse, No filter, 2015

  • Alizé Meurisse, Nirvana, 2015

  • Alizé Meurisse, Morning coffee, 2015

Give the game away. Le titre évoque la sincérité. Se défaire des faux-semblants. Se dépouiller, aller à l’essentiel, donner l’ultime indice, l’information cruciale pour déverrouiller le puzzle. Il évoque aussi l’abandon, le lâcher-prise. La sincérité.

Si le format est toujours le même (A3, un format standard à l’échelle humaine, et qui a l’avantage de tenir sur ma petite table de cuisine), les techniques varient et interagissent : collage, dessin, et dessin à la main gauche. Avec quelques mots griffonnés ou tapés à la machine.

Les collages sont très semblables à des poèmes dans leur composition. Ils sont parcourus par un courant électrique. Il y a quelque chose de la correspondance poétique, d’une justesse magique.

Cette logique du « courant de conscience » est probablement la clef de l’émergence de ce travail.

Dessiner est aussi une manière d’entrer dans un état proche de la transe, ou de la méditation. On est l’œil et la main, le stylo et la chose dessinée.

En tant que droitière, dessiner de la main gauche est pour moi une manière de plonger plus profondément dans cet état méditatif. On se sent maladroit et de ce fait la concentration s’intensifie. On va à l’essentiel. Mais « maladroit » n’est pas le mot juste. Mon œil a toute cette expérience, mais ma main est celle d’un enfant, elle est plus fraiche, moins blasée. D’autre part, le cerveau droit (qui guide la main gauche), est plus intuitif, il a une approche plus globale. Cela me permet à la fois de sortir de ma zone de confort et, paradoxalement, d’être plus spontanée.